mardi 9 mai 2017

Boswellia

BOSWELLIA SERRATA

l'anti-inflammatoire naturel

 

La résine du boswellia a été redécouverte par les chercheurs occidentaux, à la fin du XXe siècle, qui ont mis en évidence ses puissants principes anti-inflammatoires sans effets secondaires. Depuis peu, de nouveaux essais cliniques ont prouvé l’action efficace du Boswellia serrata dans le traitement des voies respiratoires et plus particulièrement dans la prévention des crises d’asthme.
On la recommande pour le traitement des douleurs rhumatismales, de l’inflammation du tube digestif et des voies respiratoires. En usage externe, elle est prescrite pour les problèmes d’acné, les infections fongiques et les furoncles.



Un anti-inflammatoire puissant : articulations en pleine forme !



Ce sont les acides boswelliques qui sont à l’origine de cette propriété. Ils inhibent la formation des leucotriènes, substances qui engendrent l’inflammation en accentuant les dommages causés aux tissus par les radicaux libres. Ils participent au bon fonctionnement des vaisseaux sanguins plus ou moins obstrués par des spasmes. Ces acides améliorent également la circulation sanguine dans les articulations et les autres tissus enflammés. Ils permettent ainsi un apport plus important en sang dans les tissus, alors mieux nourris et mieux drainés et contribuent à faire disparaître l’inflammation.
L’extrait de Boswellia réduit le gonflement, la douleur et la raideur lors de la mise en route matinale. Il est non seulement efficace au cours de l’arthrose quelle que soit sa localisation, mais aussi dans la polyarthrite rhumatoïde. 


Asthme : 

 

Puisque les leucotriènes interviennent spécifiquement dans la bronchoconstriction, les propriétés du boswellia sont très efficaces dans les pathologies respiratoires telles que l’asthme. On constate la rémission de celui-ci au bout de 6 semaines d'un traitement aux acides boswelliques.

Le Boswellia serrata recèle donc de multiples propriétés thérapeutiques encore mal exploitées : il est très indiqué dans les broncho-pneumopathie chronique obstructive et dans les maladies intestinales chroniques inflammatoires (syndrome de l'intestin irritable, Crohn).


Pour toutes celles et ceux qui se plaignent de douleurs articulaires ou dorsales (seul ou en association avec d’autres compléments), dans les cas d’arthrites, polyarthrite rhumatoïde, tendinites, pour ceux qui souffrent de maladies inflammatoires intestinales, et
en cas d’asthme chronique.....testez cette précieuse résine!!!


lundi 20 mars 2017

La Digestion

Les précieux alliés de notre intestin malmené !




Sensation de lourdeur, ballonnements, brûlures d’estomac, nausées et maux de ventre sont les signes les plus fréquents d’une digestion difficile. La sensation d’inconfort engendrée, la plupart du temps non douloureuse, est pourtant désagréable au quotidien et peut influer sur le dynamisme et le tonus. Multiples, les causes sont à chercher dans les déséquilibres intestinaux, le syndrome de l’intestin paresseux, les repas trop copieux ou les excès d’alcool sur le plan alimentaire. 


Au regard de ces causes très diversifiées il n’est pas toujours facile de réagir spontanément de la bonne façon. Toutefois, il est recommandé, de veiller à conserver une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’un mode de vie sain. Les plantes amies de la digestion, telles que le basilic, le romarin, le chardon-marie, l’aneth, le fenouil, la menthe poivrée ... peuvent vous apporter un soulagement non négligeable en cas de paresse intestinale ou de désagréments divers. 

La botte secrète des herbes aromatiques

Tout problème digestif évoque un déséquilibre de la flore intestinale et l'on ne rappellera jamais assez l'importance d'une alimentation variée! Avant de recourir à la phytothérapie élaborée (gélules, teintures mère ...) il suffit bien souvent d'intégrer de nombreux aromates à nos mets!!

La Menthe poivrée : nausées, ballonnements, flatulences, colites, spasmes digestifs.
La menthe poivrée contient un stimulant de l’estomac.
Infusion (digestion difficile) : Laisser infuser 1 c. à soupe de feuilles fraîches dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 mn, filtrer et boire chaud.

L'Aneth : digestion lente, ballonnements.

Riche en potassium, sodium et soufre, l’aneth est diurétique et excellent pour la digestion. Elle soulage l’anxiété, la fatigue nerveuse, l’insomnie, les troubles digestifs, fortifie les ongles et diminue la mauvaise haleine!

Le Romarin : digestion difficile, après excès.
Tonique et anti-infectieux il stimule la vésicule biliaire et régénère le foie.
Une à trois tisanes par jour seront parfaites pour détoxifier!

L'Estragon : maux de ventre lié au stress.

Permet de limiter les fermentations intestinales. Riche en iode, sels minéraux, vitamine A et C et en huiles essentielles, l’estragon est vermifuge et diurétique.

Le Basilic : inconfort digestif lié au stress et à l'anxiété.
Régule la digestion et la flore, limite les ballonnements et inflammations intestinales, réduit les spasmes.Il est bactéricide en assaisonnement!

L'Origan : anti-inflammatoire, remède contre l'aérophagie.
L’âme de la cuisine italienne!!
Facilite la digestion, stimule les intestins paresseux et lutte contre la fatigue.Peut être consommé en infusion de plante sèche, soutenant la sphère digestive et les états fébriles.

La Sauge : (du latin Salvare qui signifie sauver ou guérir), stimule la digestion et favorise le bien-être de l'estomac.
Calmante du système nerveux, spasmolytique et anti-convulsive. Des infusions régulières de sauge peuvent avoir un effet régulateur intéressant sur les troubles digestifs, par son double effet assainissant mais aussi stimulateur de la production de bile.

Enfin le soir : une infusion de Melisse (célèbre pour son action sur le système nerveux, elle est relaxante, utile dans les crises nerveuses, les convulsions ou l’épilepsie et est un antioxydant de choc!), et de Verveine odorante (agit sur le foie, est tonique, digestive, antinévralgique et fébrifuge) sera parfaite pour stimuler la digestion, relâcher les tensions musculaires et se préparer à une nuit calme!

Ainsi, pour vous sentir en pleine forme, ayez l'esprit ouvert aux vertus curatives des plantes....

mercredi 9 novembre 2016

Huiles essentielles pour les enfants

Afficher l'image d'origine

 

Trousse familiale d'huiles essentielles pour les enfants

 

 

HE Camomille Romaine : poussée dentaire, agitation, anxiété, démangeaisons.
HE Helichryse italienne :  coup, choc, bleu.
HE Lavande Officinale :  insomnie, prévention poux, peau irritée, brûlure.
HE Tea Tree : toutes infections bactériennes et virales, parasites, antiseptique.
Ess de Citron : mal des transports
HE  Ravintsara : infection ORL, fièvre.



L’aromathérapie est parfaitement adaptée aux enfants, elle soigne vite et bien. Par ailleurs, elle renforce le « terrain ».

Les Huiles essentielles sentent bon et c’est le seul moyen d’assainir une chambre d’enfant… pour éviter que les frères et sœurs ne se passent leurs microbes. Certaines sont apaisantes et aident votre bout de chou à s’endormir.

Elles s’utilisent par voie cutanée (c’est la voie royale : les huiles essentielles pénètrent très vite dans le sang pour aller soulager l’organe), en diffusion ou en suppositoire à partir de 3 mois.

mardi 5 avril 2016

Les Vertus des Amandes



Bonnes pour le cœur, excellentes pour l’estomac et le transit, antioxydantes... Il suffit de savoir comment les consommer !

Des amandes pour réguler le taux de cholestérol : 

Consommer des amandes quotidiennement aide à baisser le taux de cholestérol dans le sang. L’action anti-cholestérol de l'amande est principalement due aux fibres qu’elle contient, qui emprisonnent le mauvais cholestérol dans le tube digestif avant qu’il ne passe dans le sang, et en permettent l’élimination par les selles.

Les amande anti brûlure d'estomac : 

L’huile contenue dans l’amande, qui en est extraite lorsqu’on la mâche, tapisse les parois de l’estomac, agissant comme une couche protectrice contre les brûlures d’estomac.

Les amandes améliorent le transit : 

On distingue deux types de fibres, toutes deux présentes dans l’amande : 
- Les fibres solubles, à l’intérieur de l’amande, qui agglutinent les résidus alimentaires dans l’intestin pour leur permettre d’être évacués. 
- Les fibres insolubles qui gonflent dans le tube digestif, en stimulant l’activité, et accélèrent le transit.


Les amandes : concentré de calcium : 

Un plus pour un bon équilibre osseux! Le calcium joue aussi un rôle dans le bon fonctionnement du reste de l’organisme : il contribue aux contractions musculaires et à la coagulation du sang. Le calcium contenu dans l’amande est un excellent apport pour les personnes en carence, où ne consommant pas de produits laitiers. 

L’amande : riche en magnésium, manganèse, phosphore, fer...

Elle est aussi gorgée de magnésium, de manganèse, de phosphore, de fer, de soufre, de zinc, de cuivre et de vitamines B, A et E. 
Autant de nutriments indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Ils stimulent notre système immunitaire, nous renforcent en période de convalescence, assurent l’équilibre de notre système nerveux...les amandes peuvent être un bon complément contre la fatigue intellectuelle, ou physique, pour équilibrer le système nerveux et le système digestif.

L'amande : bourrée d'antioxydants : 

L’amande est l’un des oléagineux les plus intéressants en termes d’antioxydants, notamment grâce à la Vitamine E et au zinc qu’elle contient. 
Les antioxydants sont des composés qui luttent contre les radicaux libres dans l’organisme, responsables du vieillissement et de l’apparition de certains cancers

Si l’amande est indéniablement une source de bienfaits pour votre santé au quotidien, elle en reste un aliment gras et riche, à consommer donc avec modération. 30gr par jour.

ALLERGIES SAISONNIÈRES




Définition : 

L'allergie est une sensibilité hors du commun à des substances qui ne gênent pas la plupart des gens.

ll s'agit d'une réaction de l'organisme qui extériorise ses toxines soit en cas de débordement des voies normales d'élimination soit en cas de surplus de toxines.
Dès qu'un débordement se manifeste, l'organisme cherche d'autres voies de sortie avec en premier « choix » la peau et les muqueuses. Viennent ensuite les poumons puis le système nerveux central.

Il est manifeste également que l'hérédité tient un rôle non négligeable dans la probabilité qu'a un patient de présenter une allergie.


Chercher à se protéger des allergies demande une certaine vigilance; d'autant que les allergies sont multiples. Le préalable pour qui veut offrir le moins de prise possible aux allergènes, c’est de cultiver son terrain avec discernement. 

La clé de voûte du système immunitaire étant la muqueuse digestive, c’est d’elle qu’il faut se préoccuper en premier. Car elle a pour vocation de ne laisser filtrer que des substances nutritives, tout en se montrant capable de neutraliser et de drainer vers la sortie toute substance nocive éventuelle. C’est de l’état de la flore microbienne, essentiellement, que dépend la bonne marche de cette tâche essentielle.

Si vous êtes sujet à une allergie, sachez que nombre d’entre elles sont réversibles.


L'inflammation d origine allergique peut se manifester par : 


  • une conjonctivite (avec démangeaisons et rougeur de l’œil)
  • une rhinite ( éternuements, écoulement nasal et sensation de nez bouché)
  • un asthme (toux quinteuse ou gêne respiratoire, souvent accompagnées de sifflements)
  • un œdème des muqueuses (gonflement des lèvres)
  • une urticaire (éruption cutanée)
  • l’accentuation d’une dermatite atopique


Cependant, améliorer son terrain n’est jamais un coup pour rien, et on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise quand on commence à prendre soin de soi !
Concentrez donc vos efforts sur tout ce qui restaure le système digestif, spécialement l’intestin grêle et le gros intestin. Révisez vos classiques ; sélectionnez des ingrédients les plus digestes, issus de l’agriculture biologique pour ne pas augmenter votre charge en produits toxiques. Cuisinez-les de manière à les préserver, préférez les fibres et les protéines végétales, tout en réduisant les viandes et les sucres. Mangez à des heures régulières, un peu moins en quantité, un peu mieux en qualité. Pour relancer la machine, faites une cure de probiotiques qui aidera à repeupler l’intestin de souches amies. Convertissez-vous aux oméga 3, pour leurs propriétés anti-inflammatoires sur les muqueuses. Et pensez à mieux vous hydrater.



Plantes et Huiles Essentielles: 


Mettez de l’ordre :
En cas d’allergie, une cure de drainage peut se justifier, afin de rediriger les déchets métaboliques vers les émonctoires naturels. Ensuite, incorporez dans votre alimentation des anti-inflammatoires naturels comme le curcuma, les oméga 3, l’huile d’onagre ou de bourrache, ainsi que des flavonoïdes, et des vitamines E et C.

Drainage : HE citron, HE céleri (hépatique), HE daucus carota...

Modificateur du terrain : 
Ribes nigrum, sous forme d’extrait de bourgeons, a des vertus fortement antiallergiques. C’est effectivement un tonique des surrénales et son action cortisone-like contribue à une meilleure réponse, face aux allergisants (adaptogène).

Le manganèse, est utilisé aussi chez l'adulte comme modificateur du terrain.Le manganèse peut être associé à du soufre en cas d'épisodes allergiques récidivants.

Traitement : 
la racine de bardane, ses qualités antibactériennes et dépuratives justifient son utilisation dans les cas de dermatoses, eczémas et autres formes d’allergies cutanées.
le plantain, connu pour son action bienfaisante sur les voies respiratoires, et qui ajoute une action inhibitrice vis-à-vis de l’histamine. C’est aussi un draineur remarquable, capable de remettre de l’ordre dans les émonctoires engorgés.
la fumeterre, action bienfaisante sur la peau. Son effet hépatique entraîne, comme la bardane, une action dépurative complémentaire.
l'ortie, un antihistaminique de choix, réputé même pour traiter la plupart des allergies sur le long terme, grâce à toutes ses autres propriétés qui le rapprochent des meilleurs adaptogènes. Le sang, les voies respiratoires et le système immunitaire sont parmi les autres bénéficiaires d’une cure d’ortie.

HE d'Estragonanti allergique, stimulant digestif, anti histaminique.
HE de Tanaisie annuelle :  (chamazulene)  anti histaminique.
HE d'Helichryse de Madagascar : agit dans l'asthme et la rhinite allergique.

La quercétine (flavonoïde) multiples qualités : elle serait cardioprotectrice, anticancéreuse, anti-inflammatoire et… antiallergique ! (dans l’alimentation : pommes, raisin, framboises, oignons, vin rouge en contiennent).  En effet, la quercétine est capable d’inhiber la libération de l’histamine, réduisant de façon très significative les symptômes que sont démangeaisons et éternuements!!

N’hésitez pas à me consulter....

jeudi 10 mars 2016


Huile Essentielle De Basilic







Plante aromatique très répandue en cuisine (mélanger 10 gouttes d'HE de basilic à 50ml d'huile d'olive !), le basilic est aussi utilisé en aromathérapie !!!


Huile revigorante et vitalisante, tonique puissante du système nerveux, elle combat le stress et la fatigue. Le Basilic fournit une huile essentielle figurant parmi les meilleurs antispasmodiques musculaires (avec l'estragon). Elle est reconnue pour calmer les troubles digestifs (aérophagie, ballonnements). Elle se révèle stomachique (apaise l’estomac), notamment contre les gastrites et les ulcères. Elle peut également soulager les nausées.




Nom Latin : Ocimum Basilicum

Les principaux composés de cette huile essentielle sont : eugénol, estragole, linalol, 1,8- cinéole.


Propriétés



Antispasmodique puissant : crampes intestinales, douleurs menstruelles, spasmes gastro-hépato-entériques, crampes musculaires.
Tonique digestif : flatulences, colite, indigestion, ballonnements, gastro-entérites, nausées, carminatif.
Troubles nerveux : dépression, asthénie, spasmophilie, anxiété, stress, fatigue, épuisement intellectuel.
Antalgique et anti-inflammatoire
Antivirale, antibactérienne.



Utilisation


Usage externe de l'huile essentielle de basilic :
- Application sur le plexus solaire (spasmes digestifs) ou le long de la colonne vertébrale (fatigues et dépression). Diluées dans 1 cuillère à café d’huile végétale 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de basilic.
- Bain, mélangée à d’autres huiles, pour un effet tonus.

Attention : irritation cutanée possible à l'état pure!